Nous sommes une famille franco-chilienne, habitant la Guadeloupe, passionnés de voyages et de découvertes, apprentis globe-trotteur, en préparation d'un tour du monde. Sole, Seb, Mathilde et Lily

MARTINIQUE

Août 2019
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous avons opté une nouvelle fois pour le bateau pour nous déplacer dans les Antilles. Nous aimons le bateau, mais il est fortement conseillé de s'armer de patience. Nous avons mis 7 heures au lieu de 5 heures pour l'aller. Mais cela ne nous dérange pas plus, tant qu'on peut profiter du paysage et éviter l'avion.


Nous avons longé la Dominique du Nord au Sud. 
2

Alors nous avons beaucoup hésité à aller en Martinique, nous avions peur que cela ressemble beaucoup à la Guadeloupe. Effectivement c'est assez ressemblant mais en même temps c'est différent. Cependant en une semaine c'est difficile de se faire une idée vraiment de l'île et son ambiance.

Nous avons rapidement été complètement séduits par la Martinique et n'avons absolument pas regretté d'être venus passer nos vacances sur cette magnifique destination.

Mais nous avons quand même rapidement faits quelques constats. La Martinique nous a paru beaucoup plus moderne : les routes, les arrêts de bus, des voies pour les bus, des trottoirs, les infrastructures en général. Nous avons l'impression que la Martinique se porte mieux sur un plan économique, ou bénéficie davantage du tourisme. Du coup, nous avons compris ce que nous avions souvent entendu sans vraiment comprendre : "que Gwada est plus authentique".

Nous avons choisi les Trois-Îlets pour nous poser, car c'est assez centrale et nous voulions juste un logement. Mais l'idéal aurait été d'en avoir deux, un au Nord et un au Sud, car comme en Guadeloupe, les routes sont lentes et il y a beaucoup de bouchons surtout autour de Fort de France.


L'Anse Mitan 
• • •
• • •

Notre très belle maison pour une semaine avec sa vue imprenable sur les îlets et Fort de France.

3

Pour moi ce lieu restera gravé à jamais, j'ai vu ma première tortue ici. Les filles et Seb en avait déjà vu en Guadeloupe, mais moi non. De plus, nous en avons vu plusieurs et ce fut magique de voir Lily nager à côté d'une tortue pendant très longtemps. Nous avons assister à un magnifique coucher de soleil pour clôturer cette journée.


4

Le Rocher du Diamant est une toute petite île inhabitée. Nous sommes allés au meilleur moment de la journée, là où le soleil commence à baisser et où ses rayons viennent percuter les parois de ce beau rocher. Le spectacle est de toute beauté.


• • •

Le mémorial Cap 110

Face au Rocher du Diamand se trouve le mémorial Cap 110 consacré à l'esclavage. En 1830, un bateau de traite clandestine transportant un nombre inconnu de captifs africains s’est échoué sur les rochers de l’Anse Caffard, au nord de la ville du Diamand, avant d'être totalement détruit. Ce fut le dernier naufrage de navire transportant des esclaves de l'histoire de la Martique. Il y a eu beaucoup de morts mais 86 survivants secourus par d'autres esclaves d'un atelier proche.

5

Nous arrivons pile pour le coucher du soleil à la ville du Diamant.


• • •
6

L'anse Figuier est une chaleureuse plage familiale où nous avons passé un beau moment.

7

Cette grande Anse des Salines est sublime!!! Elle est tellement grande que nous avons facilement réussi à nous trouver un coin bien tranquille, bien à l'écart de la foule. Les seuls qui nous ont vraiment embêtés ce jour là, se sont les crabes, des centaines !!! Ils chapardaient nos habits, pendant que nous étions dans l'eau.


8

La Savane des Pétrifications est une zone aride, quasi désertique avec de nombreux cactus qui sortent de terre par-ci par là. C'est une curiosité géographique posée sur une île tropicale à la végétation habituellement luxuriante. Bon là, nous étions en saison des pluies, donc j'imagine qu'en saison sèche c'est plus aride. Autrefois, on trouvait des arbres pétrifiés, mais ils ont été pillés. Cette zone est située au bout de la presqu'île de Sainte Anne. Nous n'avons pas pu finir notre grande balade à travers cette savane car la pluie nous attendait à mi-chemin.



9

Pour aller plus au Nord de l'île, nous avons empreinté la route de la Balata. Nous sommes tombés sur cette belle église et nous avons traversé la fôret tropicale, tellement luxuriante et d'un vert si profond.

Sanctuaire du Sacré-Coeur 
• • •
10

Malgré le fait d'avoir faits deux magnifiques jardins botaniques en Guadeloupe et un à Sainte Lucie, nous avons encore été éblouis par tant de beauté végétale et l'harmonie de ce lieux magique. Il y avait de la brume ce jour-là, donc nous n'avons pas pu observé la mer visible normalement du parc, mais cette brume donnait une ambiance toute particulière au parc.



11

Cette belle ville de Saint Pierre est chargée d'histoire. Elle était la capitale de la Martinique jusqu'à elle fut entièrement détruite par l'éruption de la Montagne Pelée le jeudi 8 mai 1902. 26000 personnes furent tués, il eut un seul survivant, un prisonnier sauvé par les épais mur de sa cellule où il était emprisonné.

Aux lendemains de la destruction de Saint-Pierre des gens venus des îles d’à côté et des communes voisines organisent un pillage de la ville, sous le prétexte de retrouver leur famille. Un pillage officiel est ensuite organisé par l’État français, qui se dépêche de récupérer l’or des banques de Saint-Pierre.

Saint-Pierre redevient une commune en 1923 et la ville commence alors à renaître de ses cendres. Elle est progressivement reconstruite.